vendredi 31 juillet 2020

Recette de shampoing fait maison au savon noir Africain {100% naturel)

Savon noir africain
Le savon noir de l'Afrique de l'Ouest (le vrai) est communément appelé savon noir Africain. Il est composé de matières végétales, est économique, écologique et peut se conserver pendant des années. Il est utilisé en Afrique de l'Ouest depuis des générations pour la peau et les cheveux.

De quoi est composé le savon noir Africain ?

Le savon noir Africain est originaire de pays de l'Afrique de l'Ouest tel que le Ghana, le Bénin ou encore le Togo. Sa composition varie selon les endroits dans lesquels il est fabriqué, mais, en général, il est composé de cendres végétales (pelures de plantain, pelures et feuilles de bananier, feuilles de palme), des beurres de palme, de cacao, de noix coco, de karité. Tous ces ingrédients naturels sont mixés avec un procédé précis pour donner une matière friable et molle de couleur brune. Il faut savoir qu'en fonction du procédé de fabrication, le savon noir peut avoir un aspect brun clair ou brun très foncé.
N.B. Le savon noir de l'Afrique de l'Ouest n'a rien avoir avec le savon noir marocain qui est lui fait à base d'olives écrasées.


Comment reconnaître le vrai savon noir Africain ?

Bien sur, étant donné ses vertus et sa réputation, certaines compagnies y ont vu un moyen de se faire de l'argent et essaient d'imiter le savon noir en fabriquant une version avec des produits chimiques alors faites attention aux imitations synthétiques. En apparence, le vrai savon noir Africain authentique et naturel est compact mais n'a pas une texture lisse et dès qu'on le touche, on sent qu'il est très mou et friable (un peu comme de la pâte à modeler).

Savon noir africain découpé en morceaux

Bienfaits et utilisations du savon noir Africain

Le savon noir peut être utilisé pour se laver de la tête aux pieds. Il peut être utilisé sur tous les types de peaux et particulièrement sur les peaux à problèmes (peaux grasses à tendance acnéique) car il aide à lutter contre l’acné, l’eczéma ou même le psoriasis. Il a une action exfoliante, aide la peau à se remettre des cicatrices d’acné, contribue à faire disparaître les taches noires et rendre la peau plus lisse.
En matière de cheveux, c'est son action nettoyante et exfoliante qui nous intéresse. Bien qu'il soit naturel, il est tellement concentré que son action est doublement efficace et cela peut avoir tendance à dessécher la peau ou les cheveux. Il ne faut pas hésiter à atténuer l'effet desséchant, et surtout, ne pas sauter l’étape de l'hydratation après son utilisation. Ce qui nous emmène à l'objet de cet article, vous partager une recette de shampoing fait maison à base de savon noir Africain.


Recette de shampoing 100% naturel à base de savon noir Africain

Ce shampoing va nettoyer les cheveux et exfolier le cuir chevelu en douceur tout en favorisant une bonne pousse des cheveux et en traitant les problèmes de démangeaisons du cuir chevelu, pellicules etc...

La base de la recette :
  • du savon noir Africain
  • des ingrédients hydratants tel que du jus ou du gel d'aloe vera, de la glycérine végétale, de l'eau
  • des ingrédients nourrissants tel que des huiles ou beurres végétaux
  • des huiles essentielles pour traiter vos problèmes de cuir chevelu et/ou stimuler une bonne circulation sanguine et favoriser la pousse des cheveux (optionnel)
  • de la vitamine E 
  • un conservateur
La base de ce shampoing c'est le savon noir. On y ajoute ensuite les autres ingrédients pour contrecarrer l'effet desséchant et apporter un plus. Vous pouvez vous baser sur les mesures que j'utilise, mais, n’hésitez pas à ajuster en fonction de la manière dont vos cheveux réagiront et à ajouter les ingrédients que vos cheveux apprécient. Par exemple, les premières fois que j'ai fait ce shampoing, je mettais bien plus d'eau et je sentais que mon cuir chevelu n’était pas bien propre, j'ai donc diminué la quantité d'eau. Ou si vos cheveux sont toujours secs après le lavage, mettez un peu plus d'eau. Je vous conseille de ne pas mettre beaucoup d'eau la première fois que vous réalisez cette recette et de tester, vous pourrez toujours rajouter de l''eau si nécessaire au fur et à mesure des utilisations.

Les ingrédients que j'utilise :
  • Pour 100g de savon noir, j'utilise,
  • Environ 150 mL d'eau tiède,
  • 1 cuillère à soupe (c.a.s) de gel d'aloe vera,
  • 1 c.a.s de glycérine végétale,
  • 1 c.a.s d'huile de ricin,
  • 1 c.a.s d'huile de coco vierge,
  • 5 à 7 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé,
  • 5 à 7 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée,
  • 5 à 7 gouttes d'huile essentielle de lavande,
  • 5 à 7 gouttes d'huile essentielle de vanille (pour apporter une odeur agréable),
  • 5 à 7 gouttes d'huile essentielle de romarin,
  • 4 petites capsules de vitamine E ou (environ 1 cuillère à café)
Les huiles essentielles que j'utilise sont celles qui correspondent à ce que je recherche en termes de bienfaits. 

À Savoir :
Je ne suis ni chimiste, ni experte en cosmétiques, cette recette n'est pas approuvée par des spécialistes, libre à chacune d'utiliser ou pas.

Après avoir fait des recherches, j’ai appris que la vitamine E ne peut pas jouer le rôle de conservateur dans des solutions aqueuses (mélanges qui contiennent de l’eau). Le fait de conserver le shampoing au réfrigérateur et de ne pas le garder plus d’un mois (je dirai même 2 semaines pour plus de précautions) peut être suffisant, mais, pour être sûre que le shampoing ne vire pas, vous pouvez utiliser les conservateurs chimiques (cosgard, geogard, ecogard) car ils sont plus efficaces pour les solutions aqueuses. Je ne peux pas mettre la main sur ces conservateurs chimiques alors je me contente de conserver le shampoing au frais mais je vous conseille vivement de les utiliser si vous pouvez.

Les huiles essentielles ne sont pas hydrosolubles, cela signifie qu'elles ne se diluent pas dans l’eau. Si vous mélangez de l'eau seulement avec une huile essentielle, l'huile restera à la surface et pourrait provoquer des réactions cutanées. Pour éviter cela, vous pouvez ajouter un dispersant comme le Dispersant Solubol d'aroma zone à votre mélange, cela permettra aux huiles de bien se diluer dans le mélange.
Sinon, si vous ajoutez des huiles essentielles dans un produit contenant un agent tensioactif ou émulsifiant comme par exemple du shampoing ou de l’après-shampoing, vous pouvez vous passer d'appliquer un dispersant car ces agents favorisent déjà le mélange entre l'eau et l'huile. Le savon noir contient un agent tensioactif alors on peut se passer de dispersant pour cette recette.

Ce qu'il faut savoir avant d'utiliser les huiles essentielles (risques et précautions) :
  1. Les bébés, les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’épilepsie doivent éviter d'utiliser les huiles essentielles, ou au moins consulter un médecin avant.
  2. Les huiles essentielles ne doivent pas être avalées, certaines sont toxiques.
  3. Pensez à acheter les huiles essentielles pures à 100%. Certains revendeurs en proposent mélangées à d'autres choses (huiles végétales, parfums, etc) et ces huiles mélangées n'ont pas tous les bénéfices des huiles pures. 
  4. Les huiles essentielles sont très puissantes et doivent être utilisées avec précautions. Utilisées pures sur la peau, elles peuvent créer des irritations ou des réactions allergiques, raison pour laquelle il est conseillé de  mélanger les huiles essentielles avec des huiles végétales comme l'huile de noix de coco, d'olive, d'amande douce ou de jojoba pour les « diluer » avant d'en appliquer directement sur la peau afin d’éviter des irritations.
  5. Faites toujours un test sur une petite partie de votre poignet par exemple au moins 48 heures avant d'appliquer une huile essentielle sur votre visage ou sur une plus grande partie de votre peau. 
  6. Évitez le contact direct avec les yeux, le contour des yeux et les oreilles. En cas de contact, appliquez abondamment une huile végétale sur la partie touchée et rincez ensuite à l'eau.
  7. Retenez que pour l'utilisation des huiles essentielles, il est conseillé de ne pas aller au delà de 10 gouttes d'huiles essentielles pour 30mL de produit. Les huiles essentielles sont très puissantes, il vaut donc mieux ne pas en mettre beaucoup que d'en mettre trop.
  8. Vous pouvez lire plus de précautions d'emploi proposées par le site aroma zone sur cette page.

Réalisation de la recette en vidéo :



Recette pour réaliser du shampoing fait maison au savon noir Africain

4 commentaires

  1. Merci pour ses informations. Elles vont beaucoup m'aider

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour les informations. Dites après ce shampoo on peut se passer de l'après shampoo non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi il faut toujours utiliser un après shampoing ou un masque après le shampoing surtout pour les cheveux secs de nature.

      Supprimer

Merci d'être passé(e).
Thanks for stopping by.